Paroi antéro-latérale de l'abdomen


Pour les besoins de la description, et bien qu'il s'agisse d'une paroi continue, la paroi abdominale est subdivisée en une paroi antérieure, deux parois latérales droite et gauche (flancs) et une paroi postérieure. La paroi est musculo-aponévrotique, excepté dans sa partie postérieure, où elle comprend la colonne lombaire. Comme les limites entre la paroi antérieure et les parois latérales ne sont pas précises, le terme paroi abdominale antéro-latérale est souvent utilisé ; certaines structures, comme les muscles et les nerfs cutanés occupent à la fois la paroi antérieure et la paroi latérale. La paroi antéro-latérale s'étend de la cage thoracique au bassin.

Lors d'un examen physique, la paroi antéro-latérale de l'abdomen est observée, palpée, percutée et auscultée. Cette paroi est incisée lors de la plupart des interventions chirurgicales portant sur l'abdomen. La paroi antéro-latérale de l'abdomen est limitée, en haut, par les cartilages des 7e, 8e, 9e et 10e côtes ainsi que par le processus xiphoïde du sternum, et, en bas, par les ligaments inguinaux (arcades crurales) et les bords supérieurs des structures antéro-latérales de la ceinture pelvienne (crêtes iliaques, du pubis et symphyse pubienne).

De la surface vers la profondeur, la paroi abdominale antérolatérale comprend successivement la peau et le tissu sous-cutané (fascia superficiel), principalement composé de graisse, les muscles et leurs aponévroses, le fascia profond, la graisse extrapéritonéale et le péritoine pariétal. La peau est lâchement unie au tissu sous-cutané, excepté au niveau de l'ombilic où elle lui adhère fermement. Trois couches musculo-tendineuses forment la majeure partie de la paroi antéro-latérale ; leurs fibres sont orientées dans des directions différentes. Cette structure trilaminaire est comparable à celle des espaces intercostaux du thorax.